UNE NOUVEAUTÉ SPONTANÉE EN GASPÉSIE!

 

NANO-BRASSERIE BRETT & SAUVAGE, CONSTRUCTION N & R DUGUAY ET MATHIEU FLAURY ARCHITECTE

Si vous êtes amateur de bière et connaisseur des produits brassicoles de Gaspésie, le nom de Francis Joncas vous dit assurément quelque chose, puisqu’il est le co-fondateur de la Microbrasserie de Pit Caribou et l’instigateur des bières spontanées au Québec. Il est le moteur derrière les changements apportés depuis 2017 à la réglementation à la Régie des alcools des courses et des jeux (RACJ) sur les bières spontanées au Québec.

 

Des bières à base de levures locales et naturelles

À la suite de la vente de la Microbrasserie de Pit Caribou, Francis travaille depuis près de deux ans sur le concept d’une nouvelle microbrasserie. Une nano-brasserie, en fait, qui produira des bières spontanées issues à 100 % de levures sauvages. Toutes les bières de la jeune entreprise seront issues de deux types de houblons différents et d’une multitude de variantes de levures, naturelles et locales.

 

COOLSHIP

Les bières de type spontané sont alimentées par des levures retrouvées naturellement dans l’air; c’est une technique utilisée depuis… la nuit des temps! L’équipe de Brett & Sauvage s’est donc d’abord procuré un magnifique Coolship, ou bac refroidissoir, dans lequel toutes les bières feront un passage d’au moins 12 heures afin de s’imprégner de son environnement (flore) et de ses levures.

 

 

Les bières connaîtront un vieillissement en fûts.

Dans cet environnement particulier, toutes fenêtres ouvertes, le moût fera une pause au grand vent; c’est à ce moment que la magie naturelle du spontané s’opèrera. « Par la suite, les bières feront obligatoirement un deuxième passage dans les fûts de chêne » explique Brad Murray, directeur des ventes et du marketing de Brett & Sauvage.

 

 

 

 

 

Mur de bois traité selon la technique Shou sugi ban

 

Un design d’architecture remarquable

Située à 25 minutes de Percé, la nouvelle nano-brasserie saura impressionner les visiteurs avec des installations à la fine pointe de la technologie, une cuve en cuivre ultra-massive, mais surtout, un bâtiment dont l’élégance brute est à couper le souffle.

 

C’est le travail de N & R Duguay et de l’architecte Mathieu Fleury qui ont su concevoir et construire un bâtiment fait de bois brut et de bois brûlé, une technique qui existe depuis longtemps, notamment au Japon, mais qui en est encore à ses débuts au Québec. Ce choix de matériaux donne aussitôt le ton à la signature et à la mission de l’entreprise : une ode au naturel, au sauvage et au rustique. On y retrouve le côté avant-gardiste et les connaissances pointues en matière brassicole de Francis Joncas.

 

 

 

 

 

« Nous prévoyons sortir le premier brassin en février 2020 pour une vente à la boutique en mai de la même année » explique Brad Murray.

La nano-brasserie produira trois catégories de bières : les régulières spontanées, la série Indigène et la série Petits fruits. Vous pouvez en apprendre davantage sur ces types de fermentations en visitant leur site web.

Au printemps 2020, si tout se passe comme prévu, il sera possible de se rendre sur place afin de se procurer ces premières bières. Les quantités de chaque brassin seront assez limitées, puisque l’entreprise prévoit produire annuellement 30 000 litres au total. Aucun doute que la demande pour ces produits sera forte!

D’ici-là, suivez les avancements de Brett & Sauvage via leur page Facebook et sur leur site web. Peut-être pourrez-vous déguster un de leur premiers produits lors du Grand Cru Brassicole 2020, dans le cadre de Québec Exquis? On se le souhaite!

 

 

POUR PLUS D’INFORMATION :

NANO-BRASSERIE BRETT & SAUVAGE

37 chemin Saint-Isidore

Sainte-Thérèse-de-Gaspé

http://brettetsauvage.com/

facebook.com/brettetsauvage

instagram.com/brettetsauvage

 


@emilie_exquis